Êtes-vous prêts pour les élections professionnelles de 2022/2023 ?

élections professionnelles 2022/2023
Ecrit le 15/02/2022 - Mise à jour le 15/02/2022

Depuis le 1er janvier 2020, les ordonnances Macron imposent à toutes les entreprises de plus de 10 salariés la mise en place d'un Comité Economique et Social, le fameux CSE, d’organiser des élections professionnelles tous les quatre ans.

L’objectif de ces élections est de permettre aux salariés de désigner celles et ceux qui les représenteront et qui constitueront le CSE, l’instance unique de représentation du personnel au sein des entreprises.

À quoi faut-il s’attendre pour les prochaines élections professionnelles ? Comment se préparer et surtout, comment encourager les salariés à se présenter et/ou à voter dans le contexte sanitaire actuel ? Comment procéder alors que le travail à distance a pris le dessus sur les modes de fonctionnement habituels ?

Les nombreuses vocations des élections professionnelles

Les élections professionnelles mesurent l’intérêt des salariés et de la représentativité syndicale. Elles servent les relations entre l’employeur et les salariés sur des questions essentielles (amélioration des conditions de travail, facilitation des modalités et des valorisations des rémunérations, application des conventions, négociation d’accords, etc.). En conséquence, elles doivent être préparées, anticipées aussi bien du côté de l’employeur que des organisations syndicales.

Du nouveau pour les représentations du personnel et les élus

Depuis les dernières élections professionnelles de 2018, les entreprises ont dû appliquer les ordonnances Macron, en mettant en place le CSE. Deux années plus tard, elles ont dû faire face à la survenue de la Covid-19, à la crise économique, la généralisation du télétravail ou encore la loi d’urgence sanitaire. On peut le dire, le monde professionnel a changé, faisant évoluer les enjeux et les besoins des représentations du personnel et des élus.

Les enjeux du CSE

Dans ce contexte socio-économique complexe, afin d’asseoir l’engagement de ses collaborateurs, l’entreprise et son CSE doivent collaborer étroitement pour :

  • Assurer la plus grande transparence possible quant aux impacts économiques de la crise sanitaire et économique ;
  • Participer activement à la gestion des réorganisations futures (conditions de travail, télétravail, plan de continuité, de reprise, de sauvegarde de l’emploi, etc.) ;
  • Dialoguer pour assurer une politique de salaires juste ;
  • Travailler à une visibilité sur l’emploi et les compétences, à court et moyen terme ;

Les besoins du CSE

De nouveaux besoins ont émergé depuis le passage au CSE et les dernières élections. Désormais, l’instance représentative des salariés gère une longue liste de tâches de plus en plus chronophages tandis que les élus remplissent de nouvelles missions :

  • Préserver l’entreprise, l’emploi et les compétences ;
  • Maintenir plus que jamais le lien entre collaborateurs, en y incluant ceux à distance dans le contexte pandémique actuel ;
  • Travailler dans un périmètre juridique et social plus large ;
  • Répondre à des questions et parer à des problématiques d’ordre sanitaire en plus de celles économiques et sociales.
  • Gérer toutes les tâches, des plus simples aux plus chronophages qui lui incombent du fait de son origine tripartite (regroupement des DP, du CE et du CHSCT).

De plus, il est impératif pour le CSE de démontrer sa présence et de garder contact en utilisant une communication digitalisée et instantanée.

Or, cette liste de besoins ne doit pas nécessairement représenter une source de stress et de perte d’efficacité, car en face, il existe des outils entièrement conçus pour aider les CSE à accomplir leurs missions, répondre à leurs enjeux, en toute sérénité.

Bon à savoir : les articles L 2314-26 et R2314-5 du Code du travail rappellent qu’il est tout à fait envisageable d’organiser un vote électronique dans le cadre des élections professionnelles. Cette option doit résulter d’une décision unilatérale de l’employeur ou d’un accord d’entreprise et à condition qu’elle respecte un cahier des charges établi par un accord collectif ou par l’employeur.

Le logiciel ProwebCE pour optimiser la gestion et comptabilité de votre CSE

La liste des tâches chronophages (et pourtant obligatoires !) est suffisamment longue pour chercher à optimiser ses heures de délégation ! Une solution existe pour faciliter la vie des élus : le logiciel de gestion et comptabilité de ProwebCE. Billetterie intégrée, automatisation des tâches, gestion des documents bénéficiaires centralisée… Complète et entièrement sécurisée, la solution recense toutes les fonctions indispensables pour un CSE à travers une interface intuitive pour faciliter la gestion côté élu.

  • Un espace d’administration sécurisé : les données des bénéficiaires et leurs ayants droit sont consultables uniquement par les personnes sélectionnées. Ces informations sont stockées en toute sécurité, font l’objet de sauvegardes régulières et peuvent être restaurées si besoin.
  • Gestion de la billetterie, des chèques-cadeaux et des subventions : une meilleure organisation et enfin un vrai paramétrage des avantages, activités et modes de fonctionnement. Gestion des tarifs, achats, offres, calcul des allocations par bénéficiaires, etc.
  • Déversement automatique des écritures comptables : une gestion tout-en-un des dépenses et recettes du CSE.
  • Accès et mise à jour de dossiers bénéficiaires avec suivi des justificatifs : pour une gestion optimale des relations du CSE avec ses bénéficiaires (informations bancaires, pièces justificatives, ayants droit, etc.).
  • Un logiciel intelligent : les élus peuvent y accéder simultanément et depuis différents appareils connectés.
  • Segmentation de la base de bénéficiaires : pour une administration des ouvrants droit, ayants droit et des prestations rattachées (par catégories de salariés). Billetterie en ligne en compléments des offres du CSE : gestion des stocks physiques pour une offre variée accessible à n'importe quel moment.
  • Paiements en ligne : les bénéficiaires peuvent payer leurs achats en ligne depuis leur mobile.
  • Edition des documents comptables ;
  • Suivi en temps réel de l’utilisation des avantages : les salariés consultent à tout moment leur consommation, solde de prestation...

Le logiciel CSE, un investissement responsable et gagnant

Pourquoi se priver d’un outil entièrement développé pour faciliter la gestion quotidienne du CSE ? Le logiciel de comptabilité et gestion a été pensé afin de répondre à toutes les problématiques rencontrées par le comité social et économique. Opter pour son utilisation, c’est faire le choix d’une administration transparente, rapide et efficace dans un contexte électoral, économique et social complexe pour les élus !

de 80 cabinets d’expertise comptable utilisent le logiciel ProwebCE au quotidien !

 

Sources :

Les élus de CSE ont besoin d'avoir une vision objective et transparente de la situation de leur entreprise - editions-legislatives.fr

Les nouveaux élus des CSE plongés directement dans la dureté de la crise - lesechos.fr

Comment digitaliser ses élections du CSE ? - culture-rh.com

Logiciel de vote CSE : comparatifs prix, détails et offres (2022) - cse-guide.fr

Je suis un élu de CSE et je souhaite échanger avec un conseiller sur mes besoins

* : Champ obligatoire

ProwebCE, partenaire responsable et engagé !

Nous découvrir

Le saviez-vous ?

Les articles L 2314-26 et R2314-5 du Code du travail rappellent qu’il est tout à fait envisageable d’organiser un vote électronique dans le cadre des élections professionnelles.

Avez-vous trouvé cela utile ?

0 ans

d'expériences

0

clients

0

partenaires marchands

0 M

DE Bénéficaires