Covid & CSE : Place au digital !

covid & cse : place au digital

Une opportunité pour le format dématérialisé

Ecrit le 15/06/2021 - Mise à jour le 01/07/2021

Avec la survenue de la pandémie mondiale, les entreprises se sont rendues compte d’une chose : l’heure est indiscutablement à la transformation digitale. En effet, le numérique est devenu une passerelle entre les commerces et leurs clients ou encore les compagnies et leurs salariés. Fidèle à son rôle social et économique, le CSE a adopté le format 100 % dématérialisé, permettant ainsi aux bénéficiaires de gagner en pouvoir d’achat, donc de soutenir les commerçants.

Les achats dématérialisés font déjà partie des habitudes des Français !

Globalement, les Français ont facilement sauté le pas de l’achat à distance, comme le démontrent ces quelques chiffres de la FEVAD :

Les achats en ligne

112 milliards d’euros, c’est la somme cumulée par le commerce en ligne durant l’année 2020, marquée par l’apparition de la pandémie de Covid-19.

La vente de produits sur Internet a augmenté de 32 %.

Les produits les plus achetés en ligne

Les produits les plus achetés en ligne :

  • Beauté-Santé - +52 % ;
  • Produits de grande consommation - +42 % ;
  • Produits techniques - +34 % ;
  • Mobilier et la décoration - +24 %.

Les catégories démographiques et socio-professionnelles

Selon Médiamétrie dans son rapport intitulé « Observatoire des usages Internet T1 2020 », les 25/34 ans sont les plus dynamiques en matière d’achat en ligne, représentant 89,8 %, suivi de près par les 35/49 ans (86,5 %) et les 50/64 ans (80,6 %).

Toujours parmi les acheteurs en ligne, on dénombre 92,4 % de femmes salariées et 81,7 % d’hommes.

Les salariés, grands gagnants de la digitalisation du CSE

Le CSE est considéré comme l’un des plus grands promoteurs de la culture en France, mais comment peut-il continuer à œuvrer en ce sens dans le contexte sanitaire actuel ? Une seule réponse : la digitalisation.

En témoigne la décision de l’Agence nationale des chèques-vacances (ANCV) de digitaliser ses chèques vacances, désormais baptisés e-chèque-vacances, ou encore la billetterie en ligne, devenue un comptoir pour acheter des sorties, ses places de cinéma, des pass sports sport et bien-être, des entrées pour un spectacle, des parcs de loisirs, etc.

La billetterie en ligne est un choix légitime pour le CSE, surtout lorsqu’on sait que les Français sont de grands habitués de cette alternative dématérialisée ! Toutefois, répond-elle vraiment aux attentes des bénéficiaires ?

A quel point les salariés connaissent-ils les avantages dont ils peuvent bénéficier de la part de leur CSE ? Leur conviennent-ils ? Comment les utilisent-ils ?

Pour obtenir des réponses, un sondage a été mené par l’institut IPSOS pour ProwebCE auprès de 1000 salariés. Ces derniers ont été interrogés sur les avantages CSE qu’ils préfèrent, les raisons et la manière dont ils les utilisent. Les réponses quant à elles varient selon l’âge et la catégorie socio-professionnelle des répondants.

De manière générale, le CSE propose un panel de 7 avantages, parmi lesquels des tarifs préférentiels pour la billetterie (76 % des CSE), les chèques cadeaux de Noël (75 %) et les chèques vacances (65 %). Le sondage nous apprend que 68 % des salariés interrogés, soit 2 sur 3, considèrent connaître les avantages proposés par le CSE de leur entreprise. Concrètement, le CSE a un rôle à jouer dans le contexte pandémique actuel notamment auprès de certains de ses partenaires culture & loisirs proposant des activités sportives à domicile, des visites virtuelles ou encore des offres de streaming.

Par ailleurs, les personnes interrogées confessent également apprécier le remboursement des activités menées pendant les vacances, des réductions permanentes dans certaines enseignes ainsi que des tarifs préférentiels sur les vacances.

Le sondage nous révèle également que malgré l’intérêt porté par les salariés au travail de leur CSE, certains n’utilisent pas les avantages offerts par le comité :

  • 25 % n’y pensent pas ;
  • 24 % ne les connaissent pas ;
  • 19 % les trouvent peu utiles ;
  • 49 % par manque de communication et d’accessibilité aux offres.

Dernier point abordé et non des moindres, le format préféré par les salariés bénéficiaires. Achat en ligne, cartes prépayées, sur smartphone, 44 % des répondants voudraient avoir le choix, afin d’adapter le format des avantages en fonction de leurs besoins et de la situation.

Avec la digitalisation, le CSE se modernise durablement

Le confinement et les obligations sanitaires en général n’ont pas arrêté le CSE dans sa mission d’offrir de nombreux avantages à leurs salariés. En effet, on peut dire que le comité a exploité la digitalisation dans toute sa grandeur en permettant aux employés de continuer à bénéficier des activités sociales et culturelles grâce à l’achat en ligne.

Cette digitalisation du CSE est-elle une passade du fait de la pandémie de Covid-19 ou un changement durable et nécessaire ? La réponse est simple, le format digital est fait pour durer. La survenue de ce virus a sans nul doute soulevé une problématique plus ancrée qu’on le pensait : celle de la modernisation, vitale pour les entreprises.

Si la population a progressivement adopté le numérique dans sa vie quotidienne depuis le début des années 2000, il serait particulièrement paradoxal que les acteurs de la vie sociale et économique ne fassent pas de même.

Dans un devoir d’efficacité, le CSE ne pouvait ignorer la tendance et continuer à communiquer avec des outils obsolètes. Le format digital est donc un impératif dont dépend la démocratisation du bien-être social et salarial.

ProwebCE, c’est :

 

Sources :

L'économie et la société à l'ère du numérique - insee.fr

`E-commerce en France : les ventes en ligne progressent de 8,5 % en 2020 - blogdumoderateur.com

Les chiffres clés et tendances d’achat du e-commerce 2020 - ca-moncommerce.com

Chèque-vacances pour un salarié du secteur privé - service-public.fr

Pourquoi digitaliser son CSE ? - cseofficiel.fr

Subventionnez les vacances de vos bénéficiaires avec le Compte Vacances

Je découvre !

Le saviez-vous ?

44% des bénéficiaires interrogés par IPSOS souhaitent avoir le choix entre différents formats d'avantages pour s'adapter au mieux à leurs besoins.

Avez-vous trouvé cela utile ?

0 ans

d'expériences

0

clients

0

partenaires marchands

0 M

DE Bénéficaires