Tout savoir sur la procédure de démission du CSE

demission élu cse

Comment démissionner du comité ?

Ecrit le 20/01/2021 - Mise à jour le 20/01/2021

La nouvelle instance représentative du personnel née des ordonnances Macron de 2017, le CSE (comité social et économique), est mise en place depuis le 1er janvier 2020 dans toutes les entreprises d'au moins 11 salariés. Ses membres sont élus pour un durée de quatre ans pouvant être réduite à trois ou deux ans par accord collectif. Le nombre de mandats successifs est par ailleurs limité à trois, excepté dans les entreprises de moins de 50 salariés ou dans le cas d'un accord collectif dérogatoire. Si le CSE n'est pas encore en place dans votre établissement, notre Guide des élections professionnelles CSE vous donnera toutes les clés pour organiser ce scrutin.

 

Démission du CSE : Une décision unilatérale

 

Une fois élus, les membres du CSE ne peuvent perdre leurs fonctions que dans trois cas de figure : le décès, la rupture du contrat de travail ou la démission. Les membres élus du comité social et économique, qu'ils soient titulaires ou suppléants, peuvent renoncer à leur mandat à n’importe quel moment. Il n'est pas non plus nécessaire de justifier sa démission, sauf si cela est précisé dans le règlement intérieur du CSE. D'un point de vue juridique, c'est l'article L. 2314-33 du Code du Travail qui encadre les conditions dans lesquelles s'exercent les mandats d'élus au CSE.

 

Démission du CSE : Pas de formalisme imposé

 

Le Code du travail n'oblige à aucun formalisme dans le cadre d'une procédure de démission au CSE. Elle doit simplement être présentée au cours d'une réunion du comité social et économique et actée dans le procès verbal de celle-ci.

Comme pour toute démarche de ce type, il est néanmoins vivement conseillé, autant pour des raisons d'usage que pour pouvoir présenter un justificatif si besoin, de faire parvenir sa démission par lettre recommandée avec accusé de réception. Cette lettre peut également être remise en main propre contre une décharge. 

Le courrier de démission doit être adressé au secrétaire et au président du CSE. Ce dernier ne peut en aucun s'opposer à la démission d'un membre du CSE. La démission est par ailleurs immédiate et ne nécessite donc pas l'application d'un quelconque préavis. Notez enfin que l’autorisation de l’inspecteur du travail n’est pas non plus requise.

 

Démissions du CSE : Remplacement et protection

 

Suite à la démission d'un élu du CSE, celui-ci est automatiquement remplacé par son suppléant. Ce dernier devient membre titulaire jusqu'au prochain renouvellement du CSE. Si l'élu démissionnaire n'a pas de suppléant, il est remplacé par le salarié appartenant à sa catégorie professionnelle ayant obtenu le nombre le plus élevé de voix aux dernières élections. 

Les membres du CSE bénéficient du même statut protecteur que les anciens délégués du personnel (DP) et les élus du comité d'entreprise (CE). Un statut de salarié protégé qui permet de s'assurer que le licenciement du salarié n'a pas de lien avec ses fonctions en tant que représentant du personnel. Ce statut continue de s'appliquer durant les six mois consécutifs à l’expiration de son mandat. Une règle qui vaut quel que soit le motif de l'expiration, y compris dans le cadre d'une démission. Un élu démissionnaire conserve donc son statut de salarié protégé durant les six mois suivants sa démission.

Afin d'accompagner les membres du comité social et économique tout au long de leur mandat, nous proposons divers outils destinés à alléger les contraintes et simplifier la vie quotidienne des élus. Nous vous proposons un modèle de lettre de démission du CSE gratuitement téléchargeable en remplissant le formulaire.
Pour vous aider à gérer au quotidien les bénéficiaires et leurs droits, ProwebCE a développé un logiciel de gestion et comptabilité performant spécifiquement dédié aux besoins des CE/CSE. Gestion des bénéficiaires et ayants-droit, déversement automatique des écritures comptables… Tant de fonctions qui vous feront gagner un temps fou sur vos heures de délégation. Lisez notre article sur le logiciel de gestion ProwebCE pour en juger par vous-même !

Télécharger la brochure

Remplissez les champs pour télécharger la brochure

* : Champ obligatoire

En envoyant ma demande, j'accepte que les informations fournies soient enregistrées par ProwebCE et utilisées pour me recontacter par téléphone ou courriel.
Pour connaître et exercer vos droits, en particulier pour retirer et consentir à l'utilisation des données saisies dans ce formulaire, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.
Gratuit et sans obligation.
Avez-vous trouvé cela utile ?

0 ans

d'expériences

0

clients

0

partenaires marchands

0 M

DE Bénéficaires